Champagnes

Veuve Clicquot

L'ancre, symbole d'origine chrétienne d’espérance, est choisie en 1798 par Philippe Clicquot, fondateur de la Maison, comme marque à bouchon, seul signe distinctif avant l'apparition des étiquettes. Elle accompagne ses vœux de prospérité pour sa jeune entreprise. Madame Clicquot utilise la même marque à bouchons lorsqu'elle reprend les rênes de la Maison en 1805. En conservant la marque de l'ancre tout au long des siècles, Veuve Clicquot Ponsardin reste attachée aux signes de ses origines.
* Produits non disponibles à IMPEC Martinique

L’ancre, symbole d'origine chrétienne d’espérance, est choisie en 1798 par Philippe Clicquot, fondateur de la Maison, comme marque à bouchon, seul signe distinctif avant l'apparition des étiquettes. Elle accompagne ses vœux de prospérité pour sa jeune entreprise. Madame Clicquot utilise la même marque à bouchons lorsqu’elle reprend les rênes de la Maison en 1805. En conservant la marque de l’ancre tout au long des siècles, Veuve Clicquot Ponsardin reste attachée aux signes de ses origines.
D'une belle couleur jaune aux reflets dorés soutenus, ce vin montre une bulle fine et régulière.Le nez est intense, dans un registre de fruits mûrs (agrumes confits, liqueur de fruits) et de notes briochées et toastées.La bouche présente beaucoup de rondeur et de moelleux, tout en préservant une agréable fraîcheur par une acidité très douce. Les arômes de fruits mûrs sont bien présents
Sa robe est lumineuse, son nez généreux et fin. Les arômes de framboise, fraise des bois, cerise, dominent, puis évoluent vers des notes de fruits secs et de viennoiserie. En bouche, l’attaque est fraîche, et laisse place à une harmonie fruitée. Elégant et racé, le vin présente un équilibre singulier et se distingue par son intensité
Pur et complexe, avec des notes fruitées pour un grand millésime
Le Vintage Rosé 2004 possède une robe dense, aux reflets rose cuivré, ainsi qu’une effervescence fine et délicate. Le nez, extrêmement élégant, révèle tout d’abord des parfums de fruits rouges mûrs qui éclatent sur la langue, avant de déployer progressivement des arômes de violette, de lilas et de légères notes de pâtisseries. Certains distingueront peut-être une touche discrète de café moulu. L’attaque est franche et énergique. Ce vin généreux possède une finale étonnamment longue et subtile. Très complexe, il se caractérise par une grande fraîcheur. Au palais, les notes prononcées de fruits font écho aux arômes raffinés du nez. La finale surprend par son allonge persistante.
Veuve Clicquot RICH a été spécialement créé pour être mélangé à une sélection d'ingrédients qui révèlera le mixologiste - non, le Clicquologiste - en chacun de nous. Veuve Clicquot a travaillé avec des mixologistes pour sélectionner les ingrédients qui ajouteront une variante unique. Les notes marquantes de ce vin sont magnifiées par la présence d'ingrédients soigneusement sélectionnés : ananas, zeste de pamplemousse, concombre, céleri, poivrons ou thé, le tout avec des glaçons. Dans le but d'exprimer ses multiples facettes et afin de créer sa propre expérience gustative, Veuve Clicquot RICH est une façon nouvelle et palpitante d'incarner le « twist » « So Clicquot ».
Les conditions météorologiques exceptionnelles de septembre ont favorisé une récolte abondante de raisins arrivés à pleine maturation. Entre le 23 septembre et le 13 octobre, nous avons cueilli des grappes de qualité exceptionnelle. Les pinots noirs sont fruités et corsés ; les chardonnays sont élégants et les pinots meuniers se font gourmands.
En bouche, il y a beaucoup de chair, de matière. La texture est croquante et soyeuse. La minéralité de la craie résonne et amplifie la persistance de la longueur. Le duo Verzenay/Avize (les deux crus dominants de cet assemblage parmi les 8 grands crus) prend toute sa dimension. La finale est fraiche laissant deviner un dosage discret qui ne vient pas troubler l’équilibre naturel du vin.
La robe est lumineuse, d’un rosé cuivré avec des reflets ambrés. L’effervescence est abondante. Les bulles fines, légères se déploient en arabesque. Le premier nez révèle une trame minérale affirmée, un fruité d’une grande richesse (pêche blanche, groseille, framboise, myrtille) et une intensité remarquable. A l’agitation, le bouquet devient gourmand avec des notes de brioche, de nougat, de cannelle, de griottes.
En bouche, il y a beaucoup de chair, de matière. La texture est croquante et soyeuse. La minéralité de la craie amplifie la persistance de la longueur et le vin rouge de Bouzy, parcelle Clos Colin, renforce le potentiel de garde. La finale est fraiche, laissant deviner un dosage discret qui ne vient pas troubler l’équilibre naturel du vin.
Retour vers Champagnes